les petites robes noires

Les fabuleuses découvertes de Charlie et Rose

Home > Casa Honoré, l’été en pente douce

Casa Honoré, l’été en pente douce

Les vacances sont déjà loin et l’été indien coule des jours heureux à Casa Honoré. Loin de l’agitation de la rentrée, une parenthèse de 'luxe, calme et volupté' à savourer sans modération.

Dans cette ancienne imprimerie située rue Sainte à Marseille, la décoratrice Annick Lestrohan, créatrice de la marque de mode et déco Honoré, a ouvert, aux débuts des années 2000, 4 chambres d’hôtes à mi-chemin entre le riad marocain et la pousada brésilienne.

Un ailleurs épuré et bohème

De l’extérieur, la façade anonyme de cette rue près du vieux port marseillais passe inaperçue. Il faut pousser la porte en verre opaque pour que la magie opère dès l’entrée :

  • un plafond cathédrale
  • des briquette au sol
  • une danseuse espagnole, récupérée d’une publicité pour le film ‘Carmen’ des années 1920

donnent le ton.

Au rez-de-chaussée, les pièces à vivre (cuisine, salon d’été) sont truffées de détails et trouvailles déco : tables en bois de récup, suspensions 70′s, meuble années 50. La maison s’articule autour d’un patio fleuri et verdoyant où se trouve un joli bassin qui invite à la baignade et à la rêverie.

Le grand escalier entouré de voilages blancs est éclairé d’une suspension japonaise en papier blanc. Il dessert l’espace petit-déjeuner et les 4 chambres qui donnent sur le patio central.

Les cloisons de verre sablé encadrées par des montants métalliques noirs structurent l’espace tout en laissant passer la lumière.

Déco aux accents brésiliens

Le style de la Casa Honoré, simple et métissé, est quelque peu semblable à celui des pousadas brésiliennes : peu de meubles, du linge blanc, des touches de matières naturelles (bois, cuir), des notes jaunes et orangées. Des pièces de design des années 50 à 70 et de la récup complètent le tout en formant un cocktail original sans être ostensible.

Le bonheur des pieds nus

Le  plus petit bonheur de ce séjour en terre marseillaise n’est pas forcément le moindre. Ici, les hôtes vous reçoivent pieds nus et vous invitent à fouler la fraicheur de la briquette de la même façon. Un art de vivre que les petites robes noires approuvent et revendiquent !

Il m’est égal de lire que les sables des plages sont chauds, je veux que mes pieds nus le sentent – André Gide

Pour les aficionados de la déco, vous pouvez retrouver les chaises en cuir, le linge de maison et la vaisselle dans le magasin de déco du même nomn qui se situe la porte à côté, au numéro 121 de la rue Sainte.


...

Rédigé par Bernie.

Sur la carte

Casa Honoré
123 Rue Sainte
13007 Marseille
Tel: 04 96 11 01 62
Site Internet : casahonore.com

Une réponse à “Casa Honoré, l’été en pente douce”

  1. duboubouchette dit :

    Je n’avais pas encore lu ce post… c’est magique. Je réserve pour le mois de mai.
    bise

Laisser un commentaire