les petites robes noires

Les fabuleuses découvertes de Charlie et Rose

Home > Un dernier verre…

Un dernier verre…

Des kiosques remis au goût du jour au coeur de Lisbonne redonnent vie à l'imaginaire poétique de cette ville au charme incomparable.

Nous pourrions vous parler de Lisbonne pendant de longues heures…

Pour notre dernière balade (avant d’y retourner il est sûr !), nous souhaitions vous inviter à prendre un dernier verre dans ce qui a constitué pour nous le reflet le plus exact de ce qu’est devenu (ou tout simplement ce qu’est resté) cette grande ville : Lisbonne, son passé conquérant et son âme nostalgique, mêlé à une étonnante créativité et inventivité qui l’amène à rester l’une des capitales les plus en vue.

Ce lieu n’est pourtant pas l’un des derniers spots branchés des nuits lisboètes, mais un simple kiosque - Quiosque de Refresco – installé sur des places et parcs, où l’on vient en tout simplicité déguster son café très court ou autre raffraîchissement.

Mais ces kiosques ont bien sûr plus de saveur que ceux qu’on peut croiser habituellement : ils sont le projet de Catarina Portas, dont on vous parlait déjà à l’époque d’A Vida Portuguesa et qui a eu à coeur de les remettre au goût du jour, pour créer du lien entre la population. Ces lieux de vie favorisent les échanges et comme toujours dans ses projets, la valorisation de la culture lusophone.

Ces kiosques à l’allure vintage et surannée nous transportent immédiatement dans le temps, nous déconnectant sans effort du quotidien. On les fréquente pour le café du matin, pour la collation du midi, pour le raffraîchissement de l’après-midi, pour l’apéritif … jusqu’au dernier verre de fin de soirée, car ils restent ouverts en continu.

Laissez-vous tenter par la limonade maison, mais soyons honnêtes, testez surtout la Ginga, douce liqueur de cerise qu’on vous servira dans de petits verres.

Une chose est certaine, une fois que vous aurez pris rendez-vous au Quiosque de Refresco, vous ne pourrez qu’y revenir… encore et toujours ;)

Retrouvez les adresses sur Facebook

 


...

Rédigé par Bernie.

Laisser un commentaire